Harpagophytum : Une plante anti-inflammatoire bénéfique pour la santé !

Également connu sous le nom de « Griffes du diable », l’harpagophytum est une plante qui est essentiellement utilisée pour le traitement de diverses douleurs. Parmi ces dernières, on évoquera notamment l’ostéoporose à la ménopause, les douleurs articulaires ou encore les rhumatismes. Voici le point sur les bienfaits et la posologie de cette plante anti-inflammatoire.

Principaux bienfaits de l’harpagophytum 

Avant tout, il faut noter qu’il est question ici d’une plante qui pousse essentiellement sur des sols qui sont riches en oxyde de fer. On en trouve dans les déserts d’Afrique, notamment ceux de l’Afrique du Sud, de la Namibie, du Botswana et du Kalahari. Les bienfaits de l’harpagophytum sont multiples et il est principalement réputé pour ses propriétés antiphlogistiques et anti-inflammatoires. Vous pouvez donc l’utiliser pour :

  • Le soulagement des douleurs rhumatismales : il s’agit notamment de l’arthrose des petites et grosses articulations (le doigt, la hanche, le genou…),
  • Le traitement de l’ostéoporose causée par la ménopause : cette plante favorise en effet la création des ostéoblastes qui sont des cellules chargées de fabriquer les tissus osseux,
  • Le traitement des douleurs dorsales : l’harpagophytum permet surtout de soulager efficacement les douleurs lombaires.

Outre les multiples traitements évoqués plus haut, cette plante facilite aussi la digestion et stimule l’appétit.

Posologie

Ici, il faut souligner que sur le marché, l’harpagophytum est disponible sous diverses formes. Vous pouvez ainsi vous en procurer sous les formes ci-après :

  • Décoctions/tisanes : c’est la racine qui est dans ce cas utilisée pour la réalisation de la décoction ou de la tisane. Le goût obtenu au final a une amertume assez prononcée,
  • Extraits secs : nébulisat en comprimé ou gélule, ou tout simplement poudre totale,
  • Pommade : dans ce cas, il faudra l’appliquer directement sur la zone à traiter afin d’éliminer la douleur,
  • Solution : il peut être question par exemple d’un extrait hydroalcoolique ou même aqueux.
  • Comprimés.

Idéalement, il est préférable d’opter pour les solutions liquides ou les gélules. Gardez toutefois à l’esprit que le dosage est différent entre la poudre totale et la gélule. En ce qui concerne par ailleurs la posologie, l’indication du dosage lorsqu’il s’agit de solutions liquides est précisée par le fabricant. Ainsi, pour des douleurs articulaires plutôt aiguës, il est conseillé de prendre le matin et le soir, une gélule lorsqu’il s’agit d’un nébulisat ou alors deux gélules quand il est question d’une poudre totale.

Quelques précautions à prendre

Dans un premier temps, il faut souligner que les personnes qui souffrent de calculs à la vésicule ou d’ulcère à l’estomac doivent éviter de consommer cette plante. Les dosages un peu trop forts ou les prises sur de longues durées peuvent également causer chez certains patients, des troubles digestifs comme : les vomissements, les nausées ou même la diarrhée. Des effets secondaires tels que les vertiges ou les maux de tête peuvent aussi être constatés chez certains patients.

En somme, si vous êtes à la recherche d’une efficace solution pour le traitement de vos douleurs articulaires ou de vos problèmes de digestion, l’harpagophytum constitue alors une excellente alternative. Grâce à ses multiples propriétés et vertus, elle est très efficace et permet d’obtenir en peu de temps les meilleurs résultats.

Tu peux Aussi comme

A propos de l'auteur: Alice

Fondatrice du site et orthophoniste, j'espère que vous prendrez du plaisir à lire mes articles !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *