14 astuces pour sécuriser sa nouvelle maison !

Lorsque vous venez de finir la construction de votre maison ou après un déménagement, votre première préoccupation c’est : comment vous installer ? Mais au-delà de la disposition de vos différentes affaires dans votre nouveau cadre de vie, vous devez penser aussi à votre sécurité. Avant tout, nous vous recommandons donc de consacrer une attention particulière aux diverses mesures de sécurité à prendre pour vivre en toute quiétude chez vous. Vous trouverez ici quelques astuces pratiques qui vous permettront de sécuriser votre nouvelle maison pour éviter les cambriolages ou le vandalisme.

Sécuriser l’extérieur immédiat de la maison

En vous installant dans une nouvelle maison, vous devez vous assurer que personne ne pourra y entrer à votre insu. Pour cela, la première astuce consiste à sécuriser l’environnement immédiat de votre résidence : la clôture. Cette dernière représente la première barrière de sécurité qui vous protègera des individus mal intentionnés. Pour la réaliser, vous pouvez installer une clôture électrifiée. Ainsi, quiconque tentera de l’escalader se verra électrocuté par le courant qui y circule. C’est un excellent moyen de dissuasion ! Mais pour la faire fonctionner dès que vous sortez de chez vous, offrez-vous un disjoncteur différentiel. Facile à trouver sur ce site, il vous simplifiera la tâche et réduira les risques inutiles. Outre la clôture électrifiée, vous pourrez aussi protéger votre maison de diverses autres manières à savoir :

  • La barrière de sécurité sous forme d’une haie : si votre domicile n’est pas délimité par une clôture, ceci demeure une bonne solution. Il vous suffira de planter des arbustes ou des plantes à épines suffisamment hautes pour rendre difficile le passage. Mais vous pourrez aussi opter pour l’installation d’une clôture métallique. Dans ce cas, vous pourrez ajouter des pics ou des fils barbelés en hauteur ;
  • La barrière de sécurité à infrarouge : plus moderne, elle représente un dispositif d’alarme à placer à l’extérieur à quelques mètres de la maison. Elle fonctionne comme un détecteur de mouvements et vous signale toute entrée dans votre périmètre.

La sécurité de vos portes d’entrée

Pour sécuriser votre nouvelle maison, vous devez accorder un soin particulier à vos différentes portes. Après le portail et la clôture, elles restent votre dernier rempart contre les intrus.

Le choix de vos serrures et des clés

La serrure représente le système qui enclenche la fermeture et l’ouverture de votre porte. Lors d’un cambriolage ou d’une infraction, c’est la pièce à laquelle les malfrats s’attaquent en premier. Ainsi, plus ils rencontreront de difficultés pour la défoncer, plus vous augmenterez vos chances de les arrêter ou de les dissuader. Vous devrez donc opter pour des serrures suffisamment robustes, compliquées à fracturer, à arracher, à scier et à forcer. Pour cela, installez un cylindre pour qu’elle ne puisse pas être percée et un pêne pour qu’elle ne se fasse pas scier. Vous devez aussi choisir des serrures multipoints, comme celles certifiées A2P (Assurance Prévention Protection). Elles présentent une meilleure résistance et demeurent idéales pour vous protéger contre les intrusions et autres (incendie, sciage du pêne, arrachement, etc.). En ce qui concerne les clés de serrures, vous disposez aussi de multiples choix. Les clés vous permettront de fermer ou d’ouvrir les diverses entrées de votre nouvelle maison pour plus de sécurité.

Voici quelques possibilités qui s’offrent à vous :

  • Les clés métalliques traditionnelles : vous devez les insérer directement dans les serrures pour déverrouiller physiquement le mécanisme ;
  • La carte : c’est une clé magnétique dotée la plupart du temps d’une puce électronique qui sert à déverrouiller la porte. Elle parait plus commode, mais peut se tracer facilement ;
  • Les codes : le mécanisme de la serrure s’actionne automatiquement dès que vous insérez le code conforme. Même s’il existe un risque que vous oubliiez le code, c’est un excellent moyen de protection de votre domicile ;
  • La clé biométrique : la serrure s’ouvre grâce à des empreintes digitales, oculaires ou vocales spécifiques ;
  • La clé électrique : ici, la porte se déverrouille avec un bouton combiné à un code ou à une carte ;
  • La clé connectée : vous vous servirez d’une application mobile installée sur votre smartphone pour ouvrir la serrure.

Bien choisir le bâti de votre porte

Pour sécuriser vos portes d’entrée, ceci demeure aussi un élément important à ne pas négliger. Encore appelé « dormant de la porte », le bâti représente la partie immobile d’une porte qui se situe dans le mur. Si vous dotez vos entrées de serrures de bonne qualité et que les cambrioleurs n’arrivent pas à les percer, c’est au bâti qu’ils s’en prendront. Vous devez donc le renforcer en le construisant à partir d’une plaque blindée ou métallique. Vous pourrez également installer des cornières antieffraction sur le contour de la porte. Très bruyantes, elles serviront en même temps d’alertes et résisteront bien aux pinces, à un pied-de-biche ou à d’autres outils destinés à faciliter le cambriolage. En bref, un bâti bien conçu constitue un système efficace pour compliquer davantage la tâche à vos visiteurs mal intentionnés.

Si vous désirez vous passer de ces deux méthodes, vous pouvez adopter carrément une porte blindée. C’est une structure totalement métallique sur toutes les parties de la porte, avec une cornière antieffraction et des composants destinés à décourager les malfaiteurs. Elle demeure à toute épreuve et vous garantira une parfaite sécurité.

La sécurité des fenêtres et autres ouvertures

Après les portes d’entrée, vous devez maintenant penser à sécuriser vos fenêtres. En effet, dans plus de 20 % des cas, c’est la voie par laquelle les cambrioleurs passent plus facilement. Désormais, prenez donc les mesures qui s’imposent et sécurisez votre habitation. Pour vous aider, voici quelques pratiques à adopter :

  • Installez des verrous sur les fenêtres : vous disposez généralement du choix entre un verrou avec la forme d’une gâche de sécurité et un verrou automatique. Dans le premier cas, la tête de la gâche bloque le mouvement de la fenêtre pour l’empêcher de s’ouvrir depuis l’extérieur. Dans le second cas, le mécanisme est automatique et le verrou s’actionne de manière machinale ;
  • Choisissez des vitrages de sécurité feuilletée : à la place des vitrages simples, celles-ci offrent plus de résistance aux outils des cambrioleurs et les découragent très vite. Avec ce vitrage multicouche, vous bénéficierez aussi d’une meilleure isolation acoustique ;
  • Installez des grilles de protection : pour empêcher carrément l’entrée par les fenêtres, c’est l’option idéale. Les grilles peuvent prendre la forme d’un grillage ou de barreaux métalliques, et possèdent plus de résistance ;
  • Optez pour une poignée bloquante : celle-ci permet de bloquer les fenêtres qui ne se déverrouilleront que depuis l’intérieur de la maison. Très pratique, elle ressemble à la serrure encore appelée « espagnolette » et limite les risques de cambriolage. Mais vous ne devez pas oublier d’actionner la poignée en sortant si elle n’est pas automatique ;
  • Réalisez bien le montage des fenêtres : lors de leur choix, accordez une attention particulière à la charnière, au renforcement du bâti et à l’installation de taquet antivol. Ces éléments renforceront vos fenêtres et protègeront davantage votre nouvelle maison.

Sécuriser l’intérieur de la maison

Une fois les différents accès sécurisés, pensez maintenant à l’intérieur de la maison et à vos objets de valeurs. Si malgré toutes les mesures prises les cambrioleurs parviennent à entrer (et ils en sont de plus en plus capables), vous devez vous assurer que vous ne perdrez pas vos biens les plus importants. Nous vous proposons ici deux astuces pour garantir une meilleure sécurité de l’intérieur.

Le choix d’un coffre-fort

Dans plus de 65 % des cas, les cambrioleurs s’attaquent à l’argent ou aux bijoux, et dans 20 % des cas, ils prennent les produits high-tech (les smartphones, les enceintes, la télévision, etc.). Mais ils peuvent aussi s’emparer des documents, des meubles, des vélos ou d’autres outils quelconques. Pour protéger donc les cibles prisées du cambriolage, le coffre-fort représente une excellente option. Vous trouverez des modèles d’entrée de gamme et d’autres haut de gamme. Voici trois critères pour bien choisir ce qui vous convient :

  • La robustesse du matériel du coffre-fort : elle doit se révéler très résistante et supporter toutes les tentatives d’ouverture par la force, par arrachement, par sciage ou par enfoncement ;
  • La capacité du coffre-fort : le meilleur modèle doit bien résister au feu, à n’importe quel type de choc thermique et à une éventuelle chute ;
  • La qualité de la serrure du coffre-fort : vous pourrez choisir entre une clé traditionnelle, une clé à disque, une combinaison digitale ou une clé biométrique.

Pour plus de garanties, procurez-vous un coffre-fort qui combine toutes ces caractéristiques et ces types de serrures.

L’installation d’un interphone et d’un visiophone

Pour assurer la sécurité de votre maison, vous devez pouvoir aussi identifier ceux qui y entrent. Avec un interphone et un visiophone, vous pourrez vérifier l’identité de vos visiteurs avant de leur ouvrir votre porte. Ces éléments représentent des moyens de communication qui ne manqueront pas de vous aider. Désormais, le jour comme la nuit, vous ne rencontrerez plus de difficultés à connaitre d’avance vos visiteurs. Avec l’avancée de la technologie, les interphones et visiophones actuels intègrent un mode-espion, qui se charge d’enregistrer en continu tout ce qui se passe à l’extérieur. De même, vous pourrez voir ou entendre tout ce qui se trouve au-dehors même quand personne n’a appuyé sur le bouton de communication.

Les différentes mesures technologiques

Vous trouverez sur le marché aujourd’hui de nombreux kits technologiques qui vous permettront d’assurer la sécurité de votre nouvelle. Certains plus avancés que d’autres, avec de diverses caractéristiques, vous offrent de multiples options pour vivre chez vous en toute quiétude.

Le kit d’alarme complet

Pour sécuriser votre nouvelle maison, vous disposez du choix entre de divers gadgets très performants qui vous serviront d’alarme. Le kit complet comprend généralement une caméra IP, des détecteurs de mouvements, des détecteurs de contacts et une télécommande. Voici leurs différents rôles :

  • La caméra IP assure une surveillance permanente de votre maison en votre présence comme en votre absence. Elle dispose d’une sirène intérieure qui vous alerte dès que quelqu’un franchit la porte. Vous pouvez la placer sur un petit meuble en hauteur, pour une meilleure vue sur l’entrée ;
  • Les détecteurs de mouvement peuvent se disposer dans une zone déterminée. Avec un champ de vision de 70 à 90 °, ils se chargeront de vous alerter dès qu’ils détectent un individu étranger ;
  • Les détecteurs de contacts ou d’ouvertures se placent généralement au niveau des portes et des fenêtres. Ils pourront vous avertir en cas d’ouverture ;
  • Avec la télécommande, vous pouvez contrôler tout le kit : pour l’activer, le désactiver, l’éteindre ou le mettre en veilleuse, vous n’aurez qu’à appuyer un bouton.

Les caméras connectées

Pour l’intérieur comme l’extérieur de votre maison, vous pourrez vous procurer aussi des caméras connectées très sophistiquées. Elles se lient à votre téléphone, votre ordinateur ou votre tablette à travers une application précise. Ainsi, peu importe votre position, vous garderez un œil sur toute votre résidence. Les nouvelles caméras connectées sont équipées de capteurs de mouvement ou de chaleur. Dès que quelque chose d’anormal se produit ou en cas de tentative d’intrusion, vous recevrez immédiatement des notifications. Certains modèles enregistrent même jusqu’à 200 événements et filment en 1800p tout ce qui se passe. Très discrets, ces gadgets vous signaleront tout, à des kilomètres de chez vous, la nuit comme le jour.

Le système de télésurveillance

Pour la sécurité de votre nouvelle maison, ceci représente aussi une excellente option. Avec un système de surveillance, des agents entrainés garderont les yeux sur votre résidence en votre absence depuis des écrans connectés à vos caméras. Ainsi, en cas d’intrusion, les forces de l’ordre seront immédiatement prévenues pour intervenir. Pour en bénéficier, vous devrez juste souscrire à un abonnement mensuel (qui varie entre 30 € et 50 €) auprès de la société de la place qui vous convient. Si vous ne disposez pas d’un budget important, vous pourrez aussi demander uniquement la surveillance sur une période donnée (par exemple pendant les vacances, ou lors d’un voyage). Dans certains cas, les entreprises vous fournissent même le matériel de protection en location (les détecteurs de mouvements, les caméras, etc.).

Les serrures connectées

La technologie vous permet aussi de contrôler autrement les serrures de votre maison pour plus de sécurité. En effet, vous trouverez de plus en plus des serrures qui s’ouvriront sans votre contact. Ceci reste possible grâce à un boîtier connecté et une application dédiée. Ainsi, dès que vous approchez de la porte avec votre bracelet électronique ou votre smartphone, elle se déverrouillera automatiquement. Les serrures connectées vous permettent d’entrer et de sortir de chez vous sans utiliser tout le temps la clé, et elles gèrent également les accès. D’autres fonctionnent même à l’aide d’une télécommande, d’un code ou de vos empreintes digitales.

Autres astuces pour sécuriser votre maison

Les différents moyens de surveillance et de sécurité de votre résidence ne pourront bien fonctionner qu’avec votre participation. Vous ne devez pas oublier de les activer en sortant de chez vous par exemple. Pour finir, voici d’autres mesures de sécurité à prendre afin de garantir la protection de votre nouvelle maison à tout moment :

  • Lorsque vous devez sortir de chez vous, mettez en place un simulateur de présence (des appareils pilotables, un luminaire du salon, une fausse télévision, etc.) pour dissuader les cambrioleurs ;
  • Soyez toujours très prudent et vérifiez chaque fois que vos portes sont correctement fermées derrière vous en allant vous coucher ou en sortant ;
  • Ne créez pas des situations propices au vol (laisser croitre des arbres qui serviront de cachettes aux délinquants) ;
  • Procédez régulièrement à la mise à jour de tout votre système de sécurité pour déterminer d’éventuelles failles et les réparer ;
  • Organisez-vous avec vos voisins de confiance afin qu’ils vous aident à garder un œil sur votre maison en votre absence et alerter rapidement les forces de l’ordre ;
  • N’informez pas tout le monde de votre absence.

Tu peux Aussi comme

Alice

A propos de l'auteur: Alice

Fondatrice du site et orthophoniste, j'espère que vous prendrez du plaisir à lire mes articles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *